Publié le août 18, 2015
La Fondation LISEA Carbone pour la valorisation de la luzerne

[vc_row][vc_column width=”1/2″ offset=”vc_col-md-4 vc_col-xs-6″][vc_single_image image=”2913″ img_size=”large”][/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_column_text]L’agriculture est la première source de gaz à effets de serre dans les régions Poitou-Charentes  (32% des émissions régionales) et Centre (24%) et le second poste d’émission en Aquitaine (23%).

L’introduction de la luzerne dans un système cultural permet d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre.

Cependant, sa production est contraignante car elle comporte des aléas liés aux difficultés de récolte et de conservation (forte sensibilité aux conditions climatiques). Le séchage artificiel en séchoir est indéniablement une solution qui permettrait de simplifier la récolte, de limiter les aléas de production et d’améliorer la qualité du produit fini.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/6″][/vc_column][vc_column width=”2/3″][vc_column_text]C’est dans un contexte favorable à la relance de cette culture bénéfique pour l’environnement que La Fondation LISEA Carbone, en partenariat avec la DRAAF et l’ADEME Poitou-Charentes, a souhaité soutenir la construction d’installations de séchage de luzerne. Les outils industriels de transformation / valorisation de la luzerne peuvent également faire l’objet d’un soutien de la Fondation.

Contactez Jean-François Delaide – 05.49.11.86.56 – jean-francois.delaide@lisea.fr

Initialement programmée au 30 septembre 2015, la date limite de manifestation d’intérêt est reportée au 31 octobre 2015.

Téléchargez ici l’appel à manifestation d’intérêt[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/6″][/vc_column][/vc_row]